Langue

frarzh-CNendeptrues

Breadcrumbs

Retour de l'ANC sur les 61èmes Journées Numismatiques d'Orléans

L'Association Numismatique du Centre (A.N.C.)  a co-organisé avec la Société Française de Numismatique les 61èmes Journées Numismatiques les 1er, 2 et 3 juin dernier.
L'A.N.C. nous a transmis un bilan plus que positif !
Le texte ci-dessous nous a été transmis par Guy Decouart.
"Bonjour à tous !
 
Petite info en passant.
Mon but n’est pas de vous assommer d’informations et pourtant ce n’est pas l’envie qui me manque !
Tenez-vous bien, la SFN, société savante s’il en est, a tenu ses assises à Orléans la semaine dernière !
Un vrai régal pour tous les copains présents.
J’avoue cependant bien volontiers et sans honte que je n’ai pas tout compris.
Ne me demandez pas de faire un résumé de chaque intervention, j’en serais incapable.
Et comme je suis plutôt mauvaise langue, je dirais que j’suis pas l’ seul, j’crois même que parfois, l’intervenant lui-même peinait à se suivre… !
Et pourtant, quel régal, quel pied, un festival dans une ambiance tout à fait sympathique, avec des gens aimant passionnément ce qu’ils font.
La visite de l’IRAMAT du CNRS au Centre Jean Babelon a marquée les visiteurs. Voyez ces bombardements de particules sur nos jolies petites rondelles afin d’analyser le métal. Voyez ces ions qui attaquent comme dans un jeu vidéo. Voyez ces scientifiques manier leurs spectrographes. Rajouter y quelques blouses blanches et vous n’aurez encore qu’une petite idée de l’intérêt du travail de ces très grosses têtes.
 
Bien-sûr, on a eu droit aux discours et ma foi… là aussi c’était sympa !
Les communications ont suivi et malgré ce que j’en dis plus haut, elles nous ont aussi comblées. Voyez plutôt.
Vous mélangez la production Carnutes avec quelques Grecs spécifiques ainsi que des aureï de Brutus et Cassius, à cela vous rajouter le denier du VIIe siècle, encore une pincée de dévaluation à la fin du premier millénaire plus un isolé de Charles Chauve et une dose de trouvaille régionale avant un détour vers les Dombes et… retour à Orléans afin de rendre un hommage au graveur Georges Lemaire.
Vous voyez, ces journées étaient bien chargées d’autant qu’il faudrait y rajouter la découverte d’un oppidum Turon, une application sur les liaisons de coins et aussi un surprenant travail sur le calcul de probabilités présenté en duo. Un régal vous dis-je!
Voila mes amis, vous avez là, tous les ingrédients nécessaires à un excellent cocktail numismatique.
Cocktail que nous avons savouré entre amis qui ont plaisir à se rencontrer !
Et si par hasard, le chapiteau SFN veut planter ses barnums chez vous, dites oui !
Mille fois oui !  Ça vaut le coup !
 
Vos copains de l’ANC (Orléans)"